GLOSSAIRE

Balance : état des soldes des comptes, classé par compte.

Dépenses : Argent versé.

Charge : dépense, en langage comptable.

Compte : «Tiroir » portant un numéro dans lequel on place les recettes ou dépenses de même type. Les numéros de comptes sont définis dans le plan comptable et sont normalisés. Savoir que les comptes de recettes (ou produits) commencent par un 7 et les comptes de dépenses (ou charges) par un 6.

Compte de résultat : tableau dans lequel on place, à droite les recettes ou produits, et à gauche, les dépenses ou charges.

Exercice : période comptable à la fin de laquelle on clôture (ferme) la comptabilité. En général, elle est de 12 mois, souvent du 1er janvier au 31 décembre, mais pas obligatoirement.

Grand-livre : état reprenant les opérations du journal, mais classé par compte.

Opérations : c’est une action comptable élémentaire. Exemples : un paiement par chèque, la vente de billets au cours d’une même journée. Une remise de chèques d’un même bordereau.

Produit : recette, en langage comptable.

Recettes : Argent reçu.

Résultat : différence entre produits et charges. S’il est positif, c’est un bénéfice et on l’inscrit à gauche. S’il est négatif, c’est une perte et on l’inscrit à droite. Ceci pour que le total de la colonne de droite soit toujours égal à celui de la colonne de gauche, ce qui est un grand principe de comptabilité.

  

Tutoriel de comptabilité

Téléchargement du tutoriel (pdf)

1. Historique

La comptabilité a une origine très ancienne (2000 av JC: tablettes babyloniennes et hittites). Depuis toujours l’homme a voulu conserver la trace des opérations qu’il avait traitées avec des correspondants (clients, acheteurs). Il en dressait ainsi des relevés lui permettant de suppléer à l’insuffisance de sa mémoire.

 La comptabilité est un outil pour constater et enregistrer des faits et des données.

 C’est un moyen de preuve. En effet, elle conserve la trace des événements et permet de retrouver facilement l’origine d’une opération (le fait comptable).

 Code de Commerce de 1807 :

  • Article 8 :

« Toute personne ayant la qualité de commerçant, doit tenir un livre-journal enregistrant les opérations de l’entreprise jour par jour, ou récapitulant au moins mensuellement les totaux de ces opérations, à condition de conserver, dans ce cas, tous les documents permettant de vérifier les opérations jour par jour. »

La comptabilité permet de dégager, pour chaque année, le résultat de l’exploitation.

  • Article 9 :

« La comptabilité doit également faire tous les ans un inventaire des éléments d’actif et de passif de l’entreprise et arrêter tous ses comptes en vue d’établir son bilan et son compte de résultat ».

La compta permet donc aussi de dresser l’état des biens et des dettes du commerçant.

 La comptabilité est un outil de gestion car elle permet :

  • de dégager une certaine visibilité du fonctionnement de l’entreprise,
  • de prendre les décisions judicieuses au bon moment,
  • de faire des prévisions de trésorerie à court terme et à moyen terme.

(Cf le module gestion financière)

 Documents obligatoires

  • Le livre d’inventaire: pour chaque exercice il comprend le bilan, le compte de résultat et l’annexe qui contient les méthodes comptables utilisées pour l’établissement des comptes annuels et les informations nécessaires à la compréhension des comptes.
  • Le livre journal: toutes les opérations de l’entreprise enregistrées chronologiquement.
  • Le grand livre: relevé des comptes utilisés par l’entreprise
  • Le livre de paie (si il y a au moins un salarié).

 Il doivent être paraphés par le greffe du tribunal de commerce ou par le tribunal d’instance

(sauf docs informatiques)

Avant l’informatisation, tout était enregistré manuellement.

Les logiciels de comptabilité permettent de ne saisir que le livre journal, les autres documents se générant automatiquement.