Bilan

A la création de la structure,

on apporte des ressources : des fonds sous forme de capitaux, d'apports, de subventions, de dons privés pour les associations.

  • Ces ressources (numérotées (1)) sont en partie utilisées pour acheter, par exemple, du matériel ou payer les frais de constitution de la structure, bref financer ce qu'on appelle des immobilisations (numérotées (2)) qui sont des biens durables (durée > 1 an). Ces biens peuvent être incorporels (garantie de loyer, frais établissements) ou corporels (matériel informatique, bureaux, agencement).
  • On les utilise aussi pour acheter des stocks de marchandises numérotés (3)) de départ (vrai surtout pour les structures commerciales).

 Le reste, qui sera utilisé plus tard, pour couvrir des dépenses de fonctionnement, reste à la banque sous forme de disponibilités (numérotées (5)).

 Notez que les ressources sont appelées "passif" et les emplois sont appelés "actif".

  


Bilan de départ

Besoins ou Emplois ou actif

Ressources ou passif

(2) Immobilisations :

Incorporelles:

Frais de constitution

Corporelles:

Matériel

Installations

(3) Stocks

(5) Banques (disponibilités)

(1) Apport (dons privés)

(1) Subvention investissement

Total emplois ou actif

Total ressources ou passif

Ce tableau représente une photo de la situation financière de la structure à un instant donné : le départ. Cette situation peut changer d'un jour à l'autre, puisque la structure peut recevoir des ressources et acheter des biens en permanence.

Voyons par exemple comment se présente le bilan à la fin de l'exercice :

La structure a emprunté pour acheter du matériel. L'emprunt est donc une ressource financière notée (1). L'"immobilisation" correspondante (notée (2)) vient s'ajouter comme emploi de cette ressource dans le colonne de gauche. D'autre part elle a fait un bénéfice qui vient s'ajouter aux ressources (1). Notons que ce bénéfice est la ressource restant définitivement acquise à la structure sur l'activité de l'exercice.

Maintenant, ça se complique un peu:

Au 31 décembre, il y a des clients  ou des adhérents de la structure qui doivent de l'argent alors que la facture ou appel de cotisation ont été faits sur l'exercice. Où doit-on placer le montant ? Est-ce une ressource ou un emploi ?

Réponse : normalement, cet argent aurait dû être "employé" en banque. Au lieu de cela il a été "employé" à faire crédit aux clients ou adhérents. On le place donc dans les emplois (numéroté (4)) ou actif.

De même, au 31 décembre, certaines factures sont parvenues à la structure, mais celle-ci ne les a pas encore réglées. Elle les doit au fournisseur, et on considère que l'argent conservé est une ressource financière. On place le montant dans la colonne ressources ou passif (numéroté (4)). Il en est de même des charges sociales dues sur les salaires de l'exercice à payer le 15 janvier ou des impôts dus au titre de l'exercice.

  

Bilan au 31 décembre

Emplois ou actif

Ressources ou passif

(2) Immobilisations :

Incorporelles:

Frais de constitution

Corporelles:

Matériel

Installations

Informatique

(3) Stocks

(4) Créances clients

(5) Banques (disponibilités)

(5) Caisse

(1) Apport

(1) Subvention investissement

(1) Résultat (Bénéfice ou perte)

(1) Emprunt

(4) Dettes fournisseurs

(4) Dettes fiscales

(4) Dettes sociales

(5) Banques (découvert)

Total emplois ou actif

Total ressources ou passif